Home » Le Collège » Au Présent » Règlement

Règlement

Règlement intérieur Collège de la Sagesse Brasilia Section Saint Jean

Année scolaire 2018-2019

PREAMBULE



Le Collège de la Sagesse, Section Saint Jean, a été fondé en 1960 par l’Archevêque Maronite de Beyrouth, Mgr Ignace ZIADE, pour perpétuer et étendre la mission éducative du diocèse. Il est membre du Secrétariat Général des Ecoles Catholiques et homologué par le Ministère français de l’Education Nationale.

Le Collège est dirigé par un Père Supérieur qui veille à son bon fonctionnement. Il est assisté par les deux conseils éducatif et pédagogique.

Le Collège constitue une communauté de travail dans laquelle chacun participe à une œuvre collective d’éducation au sens le plus large du terme : les relations entre les membres qui la composent sont fondées sur la collaboration et le respect mutuel ; l’autonomie morale, la liberté responsable et le respect de la différence sont les valeurs ciblées pour assurer cette formation.

Le Collège étant un Etablissement Catholique, il diffuse les valeurs chrétiennes et un  enseignement catéchétique à tous ses élèves.

Le présent règlement intérieur s’adresse aux parents et aux élèves. Il propose de développer chez les élèves le sens de l’engagement en leur expliquant le système des droits et des responsabilités. Ainsi, son application n’est plus une contrainte mais une aide précieuse pour l’éducation et l’épanouissement de la personne.

Le règlement vise les buts suivants :

  1. Informer parents et élèves de leurs droits et responsabilités.
  2. Favoriser la discipline  en faisant appel à l’intelligence de l’enfant afin de permettre à TOUS d’apprendre à respecter l’Autre, éviter et prévenir les incidents de toutes sortes.
  3. Assurer le goût de l’effort et du travail bien fait.
  4. Garantir le respect du matériel mis à la disposition des élèves. 

GENERALITES

PARAGRAPHE 1

L’inscription d’un élève au Collège de la Sagesse, Section Saint Jean, signifie, à l’élève et à sa famille, l’adhésion aux dispositions du présent règlement et au règlement financier de l’Etablissement, avec engagement de s’y conformer.

Il engage également les parents à participer, au moins deux fois par an, à des réunions collectives de mises en commun ou de formations ciblées qui permettront une meilleure collaboration entre l’Etablissement et les familles.

PARAGRAPHE 2

Le Père Supérieur, responsable de l’ordre dans l’Etablissement, veille au respect des droits et des devoirs de tous les membres de la communauté éducative et assure l’application du règlement intérieur. En cas de nécessité, il engage les actions disciplinaires nécessaires.

Les parents acceptent, sans réserve, toute mesure que la Direction estime nécessaire de prendre pour le bien des élèves.

PARAGRAPHE 3

Le présent règlement fixe des principes qui régissent la vie au Collège. Il est complété par les directives émanant du Père Supérieur et des responsables de cycle. Ces directives peuvent être portées à la connaissance des membres de la communauté éducative par des circulaires et à travers le site du Collège.

PARAGRAPHE 4

  • Tout rendez-vous des parents avec l’équipe éducative se fait suite à un appel téléphonique ou une note écrite adressée au responsable de cycle.
  • Le responsable de cycle convoque les parents suivant la même procédure. Par souci de discrétion et par respect du   secret professionnel, les rencontres ont lieu exclusivement au Collège.
  • Tout membre de l’équipe éducative abordé par des parents, en dehors du Collège, ne peut donner aucune information au sujet de leur enfant ou de tout autre élève.
  • Toute demande ou réclamation, émanant des parents, doit être adressée directement à la Direction ou par le biais du comité des parents. Par souci d’éthique, il n’est pas admis d’avoir recours aux réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter…) pour s’exprimer ou adresser des messages à la Direction ou à la communauté éducative.
  • Tout affichage est soumis à l’autorisation préalable de la Direction, attestée par une signature sur le document même qui est affiché.
  • Toute distribution de tracts, de documents ou de publicité commerciale, à titre gratuit ou payant, est interdite dans les locaux du Collège  et sur le parking, sans l’autorisation de la Direction.

PARAGRAPHE 5

Suivi individualisé : Dans le but d’assurer un meilleur suivi à l’élève, toute consultation externe demandée doit être faite et le rapport doit être présenté dans les délais fixés.

PARAGRAPHE 6

La sécurité des élèves est l’une des préoccupations constantes du Collège dans tous les domaines de la vie scolaire. Tout membre de la communauté éducative se doit de veiller à sa propre sécurité et à celle des personnes qui lui sont éventuellement confiées. Il signale tout ce qui pourrait constituer un danger pour les élèves et la communauté éducative.

PARAGRAPHE 7

La photographie scolaire est présente dans notre Etablissement : la traditionnelle photo de classe, celles des publications et du site du Collège.

Le Collège s’interdit naturellement l’utilisation de toute photographie pouvant porter préjudice à la dignité d’un enfant ou à celle de ses parents.

Réciproquement, dans le strict respect des valeurs énoncées plus haut, il est considéré inutile que les élèves prennent des photos à l’école et qu’ils les diffusent sur les réseaux sociaux ou autres.

 

DROITS ET RESPONSABILITES

PARAGRAPHE 1 : Les élèves

Droits :

  • Tout élève a droit à un accueil bienveillant et non discriminatoire.
  • Tout châtiment corporel ou traitement humiliant est strictement interdit.
  • Toute violence physique ou morale est bannie à l’intérieur du Collège et sur les réseaux sociaux.
  • Tout élève a le droit de penser et s’exprimer librement dans les limites du respect et de la tolérance.

Responsabilités :

  • Tout élève doit respecter les règles de vie à l’école.  
  • Tout élève doit utiliser un langage approprié et respecter les locaux et le matériel mis à sa disposition.
  • Tout élève est tenu d’appliquer les règles d'hygiène et de sécurité qui lui ont été apprises.

PARAGRAPHE 2 : Les parents

Droits :

  • Les parents ont le droit d’être informés des acquis académiques, des difficultés scolaires et du comportement de leur enfant, à travers les livrets scolaires, lors des échanges et des réunions pédagogiques. 

Responsabilités :

  • Les parents doivent respecter et faire respecter les horaires de l'école.
  • Faire respecter, par leurs enfants, le principe d’appartenance au Collège.
  • S'engager dans le dialogue que la Direction leur propose en cas de difficulté.
  • Faire preuve de respect et de réserve, envers les personnes et les fonctions, dans leur relation avec tous les membres de la communauté scolaire.
  • Les parents assument la responsabilité de toute attaque verbale ou par le biais des réseaux sociaux vis-à-vis du Collège et de toute la communauté. La Direction se réserve alors le droit de refuser l’inscription des enfants concernés pour les années scolaires qui suivent.

ACCOMPAGNEMENT SPIRITUEL

Le Collège est avant tout un Etablissement Catholique qui accorde une importance capitale à la formation religieuse et spirituelle des élèves et à l’accompagnement spirituel, autant que possible,  des professeurs et des parents. C’est ainsi que l’Aumônerie, s'occupe des cours de catéchèse pour toutes les classes. De plus, elle organise des messes, des retraites spirituelles, des pèlerinages, des processions, des moments de prière, des cérémonies. Toutes ces activités se déroulent dans le cadre du cycle de l’année liturgique, créant une ambiance encourageant les élèves et les enseignants à pratiquer leur foi et croître spirituellement au sein du Collège.

ACCOMPAGNEMENT PSYCHOLOGIQUE

Le Collège accorde une importance au bien-être psychologique des élèves et à celui de la communauté éducative. Un service de soutien psychologique est mis en place pour une écoute et une prise en charge des demandes qui proviennent des élèves, des parents et des professeurs. Dans le cadre d’une éthique professionnelle, il assure le suivi nécessaire aux élèves en difficultés scolaires, comportementales et/ ou relationnelles pour un vécu scolaire plus épanoui.

ADMISSION ET REINSCRIPTION

PARAGRAPHE 1 : Admission des nouveaux élèves :

  • Les formulaires de demande d’admission peuvent être retirés du secrétariat du Collège ou du site : www.sagessesjb.edu.lb
  • Une circulaire informative sera communiquée aux parents pour les aviser des modalités d’inscription et de la date du test d’admission.
  • À la fin de la première année, le Collège se réserve le droit de renouveler ou pas l’inscription d’un élève.

L’admission en classes maternelles (PS – MS – GS) :

  • Les demandes d’inscription seront reçues à partir de la deuxième semaine du mois de janvier.
  • Les frères et sœurs des élèves déjà scolarisés, les enfants des anciens élèves et de la Garderie « les Minus » sont prioritaires.

L’admission des nouveaux (de la EB1 jusqu’en Terminales) :

  • Les demandes seront reçues, dans la limite des places disponibles, à partir du mois d’avril.

L’admission des élèves au CIM ou au Dp.Sp :  

  • Les parents désirant présenter une demande d’encadrement par le Centre d’Intervention Multidisciplinaire (CIM) ou par le Département Spécialisé pour l’Intégration Scolaire (Dp.Sp), doivent appeler le Collège, afin de prendre un rendez-vous auprès de la personne responsable, à partir du mois de janvier.

PARAGRAPHE 2 : Réinscription des élèves :

  • Le Collège étant un Etablissement privé, se réserve le droit  d’accepter la réinscription des élèves pour l’année à venir. En cas de refus,  les parents concernés en seront avisés à la fin de l’année en cours.
  • Les parents des élèves du Collège recevront une circulaire, au mois de mars, les avisant des dates et des formalités de réinscription pour l’année suivante ainsi qu’une fiche sur laquelle ils porteront les éventuelles modifications, avant de la signer et de la déposer à la caisse du Collège avec la somme due à cet effet.
  • Les frais de réinscription  seront déduits du 3ème versement de l’année suivante.
  • Les parents sont priés de respecter les délais prévus pour la réinscription de leurs enfants au Collège et ceux de paiement des frais scolaires.
  • La répartition des élèves dans les sections relève de la seule décision de la Direction. Toute intervention extérieure (parents, enseignants, élèves) sera refusée.

Le Service administratif :

  • Le Service administratif du Collège est ouvert durant l’année scolaire, de 7h30 à 14h15.
  • Il fonctionne selon un horaire spécial durant les vacances et les mois d’été, de 8h00 à 12h30.
  • Toute attestation ou relevé de notes, demandés au secrétariat, seront délivrés, deux jours ouvrables après la demande.

COMMUNICATION

La communication parents-école est assurée par :

  •  le cahier de liaison (en Maternelle) pour un rendez-vous ou une autorisation de sortie.
  • L’agenda sur lequel l’élève note ses leçons et ses devoirs. Il doit être surveillé régulièrement par les parents qui peuvent aussi le consulter sur le site du Collège. Les pages de correspondance de cet agenda serviront pour tout échange « parents / école »
  • Le livret scolaire émis suivant un calendrier préétabli. Il communique les notes de l’élève ainsi que les appréciations relatives à chaque matière.
  • Les rencontres parents/enseignants ont lieu durant l’année scolaire dans une visée informative ou pédagogique.

Les parents sont invités, dans l’intérêt de leur enfant, à participer aux diverses activités proposées tout au long de l’année.

  • Les circulaires émanant de la Direction sont affichées sur le site du Collège. Un message avisera les parents que
    l’enfant en a reçu une. Ils devront alors lire et rendre le coupon-réponse, en cas de besoin.
  • Les appels téléphoniques sont un moyen pratique pour communiquer ou recevoir une information ponctuelle et courte. Pour toute plainte, il faudrait demander un rendez-vous ou formuler un message écrit.
  • Les boîtes à suggestions disposées dans les entrées des différents bâtiments du Collège.
  • Les courriels les adresses électroniques sont disponibles sur le site du Collège.

 Elèves bénéficiant d’un encadrement par le CIM ou par le Dp.Sp

Un Centre d’Intervention Multidisciplinaire (CIM) et un Département Spécialisé pour l’Intégration scolaire (DpSp) assurent un encadrement spécialisé aux élèves dépendamment de leurs besoins.

Le Projet Educatif Individualisé (PEI) ou le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS), devrait être signé par les 2 parents. Dans le cas contraire, le parent signataire assume l’entière responsabilité du suivi fait avec l’enfant et notamment envers le parent absent.

LES REGLES DE VIE A L’ECOLE

PARAGRAPHE 1 : L’assiduité et la ponctualité dans l’Etablissement et en classe sont la condition première de la réussite scolaire.

La ponctualité est une règle de vie et de politesse élémentaire; c’est le premier élément du respect des droits de chacun. Elle doit être respectée par tous, élèves comme adultes. Les retards nuisent à la scolarité et entraîneront une sanction s’ils sont trop fréquents ou/et non justifiés.

Article 1 : L’élève est pris en charge par le Collège à partir de 7h00 jusqu’à la sortie à 15h00.

Article 2 : L’élève doit se présenter au Collège à 7h25 au plus tard et jusqu’à 7h45 pour le cycle maternel seulement.

Article 3 : En cas de retard, l’élève pourra intégrer sa classe muni d’un billet signé par le responsable du cycle.  

Article 4 : La présence des élèves dans l’enceinte du Collège, après les cours, n’est admise que pour ceux ayant une activité parascolaire organisée ou autorisée par l’Etablissement.

Article 5 : La présence des parents dans l’enceinte du Collège n’est pas autorisée.

Cas particulier de l’école maternelle – PS :

Article 6 : L’accueil est assuré de 7h00 à 7h45. Les parents des élèves en maternelle accompagnent leurs enfants jusqu’au portail principal où ils seront pris en charge par les animatrices. À 7h45, le travail démarre.

En cas d’infraction

  • Après trois retards consécutifs, l’élève devra attendre la deuxième période pour réintégrer sa classe.
  • Sachant que le retard relève de la responsabilité des parents et non des enfants, les parents sont donc priés de ne pas mettre leur enfant dans cette situation.
  • En cas de récidive, d’autres mesures seront prises. Il revient au Père Supérieur de prendre la décision finale.

PARAGRAPHE 2 : Entrées, sorties et déplacements

Article 1 : À la première sonnerie, annonçant la fin des récréations, les élèves des cycles Primaire I et II doivent se mettre en rang. Les élèves des cycles Complémentaire et Secondaire devront se diriger vers leurs classes.

Article 2 : Les déplacements des élèves à l’intérieur du Collège se feront dans le calme, sans cris ni bousculades, dans le respect des personnes et des biens.

Article 3 : Il est vivement conseillé aux élèves de ne pas traîner à la sortie des cours afin de ne pas rater le transport scolaire ni retarder les parents.

Article 4 : L’élève ne peut quitter l’enceinte du Collège, durant l’horaire scolaire, sans l’autorisation écrite ou orale du responsable de cycle.

Article 5 : L’élève ne peut se déplacer, d’un bâtiment à l’autre, sans l’autorisation écrite du responsable de cycle.

Article 6 : Les rendez-vous médicaux doivent être pris en dehors de l’horaire scolaire. Si le cas se présente, l’élève ne devra pas venir à l’école ce jour-là.

Article 7 : Dans les bus scolaires, les élèves doivent respecter le règlement affiché. Pour tout changement occasionnel de l’autocar, une demande écrite ou orale, de la part des parents est requise, avant 12h.  Toute infraction sera sanctionnée. Après deux avertissements écrits adressés aux parents, l’enfant récalcitrant se verra privé du service de transport du Collège.  

Article 8 : Durant toute sortie pédagogique ou récréative, les élèves sont sous la responsabilité du Collège. Ils doivent donc respecter le règlement durant toutes les sorties.

Article 9 : La surveillance est assurée de 7h00 à 15h00. En dehors de ces heures-là, le Collège n’est pas responsable des élèves.

PARAGRAPHE 3 : Absences

Article 1 : Les parents doivent signaler, le jour même, avant 10h00, par téléphone, au responsable de cycle, l’absence de leur enfant ou la justifier par écrit, sur les pages de correspondance, lors de son retour. Le travail du soir sera préparé, seulement si les parents le demandent.

Article 2 : Les élèves absents sont tenus de récupérer les cours et le travail accompli et demandé par l’enseignant.

Article 3 : L’élève ne doit pas s’absenter, sans raison valable, durant les jours d’évaluations ou d’examens. Au cas où l’absence est justifiée par un rapport médical, l’évaluation sera refaite dans la journée ou les journées qui suivent le retour de l’élève, après 14h45. Les examens ne seront pas refaits : en cas d’absence, justifiée par un rapport médical, la case de l’examen restera vide sur le livret scolaire. Si l’absence n’est pas justifiée, un zéro sera marqué sur le livret scolaire.

Article 4 : Les élèves de la classe de EB1 jusqu’en S3 ne sont pas autorisés à s'absenter pour faire un voyage en dehors des vacances scolaires. Dans les cas de force majeure ou de circonstances exceptionnelles, les parents devraient faire connaître, par écrit, les motifs de cette absence et avoir l’autorisation du Père Supérieur.

Article 5 : Suite à trois absences non justifiées, l’élève recevra un avertissement écrit. Le cumul d’absences non justifié ne devrait pas dépasser dix jours par année scolaire. Si le cas se présente, la Direction se réserve le droit de remettre en question l’admission de l’élève pour l’année suivante.

PARAGRAPHE 4 : Organisation des soins et des urgences

Article 1 : Handicap ou maladie chronique.  Les parents sont priés de signaler, au service médical, en début d’année scolaire, tout handicap ou maladie chronique dont souffre leur enfant. Ils sont de même tenus de renouveler le rapport médical annuel détaillé en chaque début d’année scolaire. (Ex : cardiaque, épileptique…)

Article 2 : Visite médicale. Tout contrôle médical organisé au Collège est obligatoire.

Article 3 : Accidents.  Tous les élèves bénéficient de la législation sur les accidents scolaires, si l'accident a lieu dans le cadre normal du Collège et dans les limites des horaires prévus ou pendant les sorties autorisées par le Collège.

En cas d'urgence, les parents de l'élève accidenté seront immédiatement avertis et l'enfant sera transporté à l'hôpital.

Article 4 : Retour dans la famille.  En cas de maladie ou de malaise, les parents prévenus doivent venir chercher leur enfant dans les délais définis. En attendant l’arrivée de ses parents, il sera en retrait dans une salle sous surveillance d’un adulte.

Article 5 : Prise de médicaments au Collège. Aucune administration de médicaments non urgents ne sera faite pendant l’horaire scolaire (Antibiotiques – antitussifs – Vitamines – laxatifs, etc…). Ceux-ci peuvent attendre le retour à la maison, excepté les médicaments dont l’administration ne peut être remise tels : Ventolin, Insuline, Ritaline…

Article 6 : Dispense d'éducation physique. Tout élève qui demande une dispense ponctuelle (pour la journée), du cours d’éducation physique, doit se présenter à son arrivée, chez le responsable de cycle qui le dirigera vers le service médical (seule instance qui peut l’accorder). L’élève doit, quand-même, avoir sa tenue de sport au cas où la dispense n’est pas accordée.

Les dispenses de plus d'une séance devront être justifiées par un certificat médical présenté à l'infirmière qui notera la durée dans son registre. Les dispenses de plus de 15 jours entraîneront une contre-visite du médecin scolaire.

Article 7 : Éviction scolaire.  En cas de maladie contagieuse, il convient d'en informer immédiatement le service médical et de respecter les délais d'éviction scolaire. À son retour en classe, l'enfant devra être muni d'un certificat de non-contagion.

Article 8 : L’usage de l’ascenseur se limite aux élèves porteurs d’un permis spécial, précisant sa durée, délivré par le service médical du Collège. À noter que, même les scoliotiques n’ont pas le droit d’utiliser l’ascenseur.

Article 9 : Les élèves ne sont pas autorisés à fumer dans l’enceinte du Collège.

PARAGRAPHE 5 : Organisation de la vie scolaire

Usages de certains biens personnels

Article 1 : Les parents sont priés de veiller à ce que leurs enfants n’apportent à l’école ni somme d’argent importante, ni objets de valeur. Si, dans un cas exceptionnel, un paiement devra être effectué par un élève, l’argent sera remis dans une enveloppe cachetée avec une note écrite explicative.

Article 2 : L’introduction des consoles de jeux et des téléphones portables dans l’école est interdite dans le but de favoriser la communication interne.

Pour le cycle complémentaire et le cycle secondaire : Le téléphone portable doit être éteint dès l'entrée dans l'Etablissement jusqu’à la sortie.  

En cas d’infraction, le téléphone sera confisqué (par toute personne de l’équipe pédagogique) 10 jours la première fois, 20 jours la seconde et jusqu’à la fin de l’année scolaire dans le cas d’une troisième récidive.

Article 3 : L’école ne peut, en aucun cas, être tenue responsable des pertes, vols ou détériorations des biens personnels de l’élève. Il est recommandé aux élèves de prendre soin de leurs affaires et ne pas les laisser n’importe où.

Sécurité

Article 4 : Quelle qu’en soit leur nature, l’introduction, dans l’Etablissement, d’objets susceptibles d’occasionner des blessures ou de provoquer des désordres est strictement prohibée. Les objets non réglementaires seront confisqués par le responsable de cycle.

Article 5 : La brutalité, les farces ou jeux violents qui pourraient mettre en danger l’intégrité physique ainsi que  les jets de projectiles, sont à bannir.

Respect de l’environnement scolaire et naturel

La propreté de tous les bâtiments est assurée chaque jour par le personnel d’entretien dont le travail doit être respecté par les élèves et les membres de la communauté éducative.

Le respect de l’environnement, des biens communs et des biens appartenant à autrui, participe à la qualité de l’accueil et du cadre de vie ainsi qu’à la qualité des ressources proposées et des enseignements dispensés. En conséquence, chacun a le devoir de respecter le matériel et les locaux.

Article 6 : L’élève est responsable du matériel mis à sa disposition. Il devra assumer la réparation de toute détérioration volontaire de ce matériel.

Article 7 : Les élèves sont tenus de veiller à la propreté de leur Etablissement et de respecter la nature (faune et flore) au Collège.

Article 8 : L’élève, responsable des dégradations qu’il a commises ou du non-respect de la propreté, pourra être sanctionné d’un travail d’intérêt général.

Règles de bienséance

Article 9 : Les élèves ne sont pas autorisés à mâcher des chewing-gums dans l’enceinte du Collège.

Article 10 : La nourriture et les boissons ne seront consommées que durant les récréations et en dehors des salles de classe.

Article 11 : En signe de civilité, il est demandé aux élèves de faire la file devant les kiosques alimentaires et d’attendre, patiemment, leur tour.

Uniforme scolaire

Un uniforme scolaire est exigé au Collège. Il doit être respecté : il implique une meilleure intégration des élèves qui pourront ainsi se définir à partir des qualités et des valeurs qu’ils véhiculent et non en fonction des vêtements qu'ils portent.

Le port de l’uniforme renforce ainsi l'unité des élèves en créant un sentiment d'appartenance. Un uniforme strict permet aux élèves  de différencier leur attitude entre le milieu de travail et le  milieu de loisir.

Les éléments composant l’uniforme sont décrits, en détails, dans la note annuelle intitulée « Directives disciplinaires »  

Article 13 : En règle générale, toute fantaisie ostentatoire est interdite (maquillage, couleur et aspect des cheveux, tatouages, piercing, port non conforme d’un des éléments de l’uniforme, etc.).

Article 14 : Le port d’anneaux à l’oreille, bracelet à clous et tout bijou ou accessoire pouvant représenter un danger potentiel d’arrachement ou de blessure est interdit. Seules les boucles d’oreilles classiques portées aux lobes de l’oreille sont tolérées.

Article 15 : La tenue de sport du Collège est obligatoire pour les séances de EPS.  

En cas d’infraction :

  • Les animateurs(trices) feront la remarque la première fois. La deuxième fois, l’élève ne sera pas admis en classe et les parents seront appelés pour lui fournir l’uniforme réglementaire.

Cas particulier pour la classe de EB9 et le cycle secondaire :

Article 16 : Les jeunes filles doivent avoir des ongles soignés et propres, sans recours à un vernis coloré. Seul le vernis transparent est toléré ou une « french manucure »

Article 17 : Les jeunes gens doivent avoir un visage net et se raser au moins une fois par semaine.

RESPONSABILITES DES ELEVES

PARAGRAPHE 1 : Renforcement de l’assiduité

Article 1 : La fréquentation de la totalité des cours inscrits à l’emploi du temps y compris le sport est obligatoire.

Article 2 : Pour une assimilation des connaissances, l’élève doit écouter, participer et accomplir toutes les tâches demandées.   

Article 3 : L’élève devrait faire avec soin le travail du soir et le présenter le lendemain pour pouvoir profiter de la correction en classe.

Article 4 : Tous les élèves doivent avoir leurs livres et leur matériel scolaire.

En cas d’infraction :

  • Pour un oubli occasionnel, l’élève se débrouillera en classe. En cas de récidive, les responsables prendront contact avec les parents pour trouver une solution et aider l’enfant à se concentrer davantage sur ses obligations. Pour éviter les situations embarrassantes, les parents doivent se référer aux directives générales relatives à chaque cycle, envoyées en fin d’année. 

Pour renforcer le sens de la responsabilité :

  • Tout devoir non-fait sera remplacé par un travail équivalent. Les parents en seront avisés à travers un billet prévu à cet effet.
  • Les devoirs mal présentés seront recopiés le soir même.

Cas particulier des élèves de Terminale :

Article 5 : Les élèves qui ne présentent pas sérieusement les examens de fin d’année, seront privés de la remise de diplôme. Ces examens sont essentiels pour les préparer aux épreuves officielles.

PARAGRAPHE 2 : Renforcement de l’honnêteté

Article 1 : Aucune tolérance n’est admise en cas de copiage ou de tricherie aux examens. Si toutefois l’élève est pris en flagrant délit, la composition est alors notée zéro. 

PARAGRAPHE 3 : Renforcement du respect

Article 1 : Tout acte de violence verbale, d’agression physique, de vandalisme ainsi que toute infraction grave, commis au Collège ou dans ses parages, entraînent un renvoi immédiat.

Article 2 : Les violences verbales et le harcèlement, au sein du Collège, sont des comportements qui font l’objet de sanctions disciplinaires.

Article 3 : Toute vie en communauté exige un comportement civil et responsable visant le respect des personnes. En conséquence, chacun a le devoir de respecter le droit de l’autre à étudier dans des conditions sereines.

Article 4 : Le non-respect des valeurs religieuses et humaines du Collège, l’immoralité, les litiges politiques et la fraude sont des raisons d’exclusion temporaire ou définitive.

Article 5 : Chaque élève a le devoir de respecter la vie privée des autres membres de la communauté : diffamation, films, photos…sans autorisation des personnes concernées, en particulier sur les réseaux sociaux, seront sanctionnés.

Il est interdit  de porter atteinte, volontairement, à l’intimité de la vie privée d’autrui, quel que soit le procédé utilisé :

  • en captant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de leur auteur, des paroles prononcées à titre privé ou confidentiel.
  • en fixant, enregistrant ou transmettant l’image d’une personne, se trouvant dans un lieu privé, sans son consentement.

Cas particulier des élèves de Terminale :

Article 6 : Les élèves célèbreront leur dernier jour au Collège dans le respect des valeurs qui leur ont été inculquées et en ne causant aucun vandalisme ou dégât. Ils pourront s’exprimer tout en respectant les autres et les lieux. Dans le cas contraire, la Direction jugera des mesures à prendre.

PARAGRAPHE 4 : Renforcement de l’estime de soi

Article 1 : Il est essentiel de reconnaître sa propre valeur et de pouvoir exprimer ses émotions. Celles-ci favorisent le développement des habilités sociales et la compréhension du monde et des autres. Le Collège encourage ainsi la dimension réflexive chez les élèves et développe une écoute active chez les responsables.

Afin de former des citoyens respectueux, pouvant s’épanouir dans le respect de soi et des autres, le Collège propose une dimension corrective face aux dérogations des règles.

Dans ce sens, la sanction a pour but de provoquer une réflexion de l’élève sur son comportement et les conséquences qui en découlent. Son objectif est d’éduquer et non d’humilier, de travailler à la réussite et à l’insertion sociale.

La sanction est donc une conséquence logique à un acte de transgression et sera adaptée à la gravité de la faute.

PARAGRAPHE 1 : Les sanctions primaires 

Elles peuvent être prononcées par, le responsable de cycle, l’animateur et par les enseignants, pour des manquements mineurs aux obligations, des perturbations dans la vie de la classe ou de l’Etablissement.

Les mesures prises :

  • Un avertissement oral.
  • Une observation sur l’agenda.
  • Un devoir supplémentaire, adapté à chaque situation, à effectuer à l’école ou à la maison.
  • Des excuses orales ou écrites exigées.
  • L’exclusion ponctuelle d’un cours avec un travail surveillé.
  • Un travail, de 5 à 15 minutes prises sur le temps de la récréation, pour corriger l’attitude négative de l’enfant.
  • Un travail d’intérêt général.

PARAGRAPHE 2 : Les sanctions élaborées 

Elles peuvent être prononcées par le responsable du cycle ou par la Direction pour :

  • Un seul acte commis qui porte atteinte aux personnes et aux lieux.
  • Des manquements graves aux obligations.
  • Une multitude de petites fautes qui aboutissent à une sanction plus lourde en cas de récidive ou le refus d’assumer  les conséquences des actes commis.

Les mesures prises :

  • Des avertissements écrits sont adressés aux élèves qui ne se conforment pas au règlement en fonction des remarques mentionnées sur le livre de bord. Le troisième avertissement sera accompagné d’un billet de renvoi.
  • Une journée d’exclusion des cours, avec présence au Collège pour y effectuer un travail scolaire.
  • Une exclusion temporaire du Collège, pouvant aller d’un à plusieurs jours, prononcée par le Père Supérieur.
  • Si l'élève ne se conforme pas au règlement, après toutes les mesures prises pour le rappeler à l'ordre, le conseil de discipline, convoqué et présidé par le Père Supérieur, statuera sur les mesures à prendre pouvant aller jusqu’à l’exclusion définitive, même en cours d’année.   

                                                                                                                                              LA DIRECTION