Présentation

Département de Français et de culture humaniste

“Ma patrie, c'est la langue française.” Albert Camus

   L’enseignement de la langue et de la littérature françaises au Collège vise deux objectifs :

  1.  Couvrir les programmes libanais et français en vue d’assurer aux élèves l’obtention des diplômes correspondants à ces 2 cursus (brevet et baccalauréat).
  2.  Assurer aux élèves un cadre et des outils pour leur permettre de franchir la passerelle de l’éducation vers la culture.

   Ainsi, les progressions annuelles sont réalisées en fonction des instructions officielles délivrées par les bulletins officiels (B.O) des états libanais et français.
Cependant, le Collège étant homologué avec le ministère de l’Education nationale français et celui de L’Enseignement Supérieur de la Recherche, les programmations sont envisagées et les manuels scolaires choisis dans l’esprit et le respect des instructions officielles françaises. L’élève doit donc avoir acquis en fin de 3e (EB9) les exigences « du socle commun de connaissances et compétences » dans une première étape, et dans une deuxième étape les compétences nécessaires pour présenter l’épreuve de français en classe de première à l’oral et à l’écrit (EAF).
   Cela pour le programme français.

 

   Pour le programme libanais, l’élève est préparé à l’épreuve de français aux examens officiels en 3e et terminales (SV-SG-SE).
   L’apprentissage se fait par séquences de travail selon les thèmes proposés par les programmes, la
séquence regroupant les différentes disciplines (Lecture, Ecriture, Lexique, Orthographe, Grammaire, Conjugaison et Histoire des Arts).
   Parallèlement à cet objectif normatif (rendre l’élève capable de s’exprimer clairement à l’oral et à l’écrit), le département de français a recours à des stratégies diverses en vue de fournir aux élèves un bagage culturel et leur donner surtout le goût de la culture. Ainsi, les élèves sont sans cesse invités à lire des oeuvres appartenant à des genres littéraires différents (contes, romans, bandes dessinées, pièces de théâtre et albums) tirées de la liste des textes porteurs de références culturelles proposée par le ministère Français de L’Education Nationale.
   De même, ils ont à réaliser au moins un projet culturel par an et ils présentent tout le long de l’année de petites activités culturelles (concours, rallye-lecture, saynètes, portes ouvertes…).

 

B- Les objectifs finals à chaque classe.

I- En expression orale :
En CP : Lire et comprendre un petit texte lu ou entendu.

 

En CE1 : Lire et comprendre un texte lu ou entendu en en dégageant les éléments explicites essentiels (Où ? Quand ? Comment ? Qui ?) (en comprenant sa chronologie et en exploitant des mots pour le vocabulaire).
 

En CE2 : Lire et comprendre un texte lu ou entendu en en dégageant les éléments explicites essentiels et quelques éléments implicites (en comprenant sa chronologie et en exploitant des mots pour le vocabulaire).
 

En CM1, CM2 et 6e, l’élève apprend :

  • à identifier les différentes situations de communication orale et ce qu’elles impliquent.
  • à s’exprimer de façon audible et compréhensible, dans un niveau de langue approprié.
  • à écouter et prendre en compte la parole d’autrui.
  • à lire, comprendre un texte lu ou entendu en en dégageant les éléments explicites et implicites.

En 5e, 4e et 3e l’élève apprend :

  • à identifier les différentes situations de communication orale et ce qu’elles impliquent.
  • à s’exprimer de façon audible et compréhensible, dans un niveau de langue approprié.
  • à écouter et à prendre en compte la parole d’autrui.
  • à lire, comprendre un texte lu ou entendu en en dégageant les éléments explicites et implicites.
  • à analyser les éléments d’un texte lu.

   Le nouveau programme de Français du cycle 4 (5e- 4e- 3e ou EB7-8-9) s'éloigne fortement du programme actuel, sur la forme comme sur le fond. Nous avons cherché à recenser sur cette page les différences les plus importantes. Tout d'abord, les priorités et les objectifs du programme changent : la place de l'oral devient prépondérante, et le français est perçu avant tout comme une discipline au service d'autres enseignements. D'autre part, l'enseignement du français au cours du cycle 4 ne s'articule plus autour d'oeuvres littéraires présentées chronologiquement mais à travers des thèmes abordés via des supports très variés.
 

   En 2de et 1re, l’élève se prépare pour le bac français à l’épreuve orale de L’EAF (épreuve anticipée de français).

II- En expression écrite :
En CP : Rédiger une phrase simple.
En CE1 : Rédiger une série de phrases simples en les reliant entre elles pour former un paragraphe.
En CE2 : Rédiger une phrase élaborée puis plusieurs, en vue de former un paragraphe, puis plusieurs.
Rédiger un texte de 10 lignes correct et cohérent.
En CM1 : Rédiger un texte de 15 lignes correct et cohérent.
En CM2 : Rédiger un texte de 20 lignes correct et cohérent.
En 6e : Rédiger un texte de 25 à 30 lignes correct et cohérent.
En 5e : Rédiger un texte de 30 à 35 lignes correct et cohérent.
En 4e : Rédiger un texte de 40 lignes (2 pages) correct et cohérent.
En 3e : Rédiger un texte de plus de 40 lignes.
En 2de, 1re et Tle l’élève se prépare pour le bac français à l’épreuve écrite de L’EAF (épreuve anticipée de français (en 1re) et à l’épreuve de littérature et de philosophie pour ceux qui ont choisi cet enseignement de spécialité ; pour le bac libanais à l’épreuve de français.
   Ces productions sont nécessairement en rapport avec le programme et les thèmes spécifiques pour chaque classe. Les sujets sont écrits à partir de supports divers pour stimuler l’imagination.

100%
admis aux universités
1800
élèves
1049
familles
275
professeurs et employés