Présentation

Chers parents, collègues et élèves,

Cette année, le démarrage scolaire qui s’annonce, exceptionnellement difficile, flotte au gré du vent planétaire, vu la situation sanitaire dû au « Corona virus » et qui affecte presque le monde entier.

Cette année n’a pas démarré au rythme de nos espérances en tant qu’éducateurs, ni au rythme des rêves des écoliers qui attendent, impatiemment, le jour des retrouvailles.

Cette année, pas de rituel de passage, ce point charnière indispensable pour une progression habituelle qui marque la maturité chez l’enfant, n’était pas au rendez-vous. Comme nous le savons, l’école n’est pas seulement un lieu d’instruction, c’est une vie sociale où de nouvelles  rencontres ont lieu, des liens solides se tissent entre les élèves pour construire des amitiés qui peuvent durer une vie entière.

 En l’occurrence, cette année, la tâche scolaire se révèle plus complexe  avec beaucoup de contraintes, soit pour les enseignants, soit pour les élèves et leurs parents, soit pour la direction du Collège qui doit respecter les décisions ministérielles. D’un côté, les enseignants se trouvent dans une situation d’enseignement à distance et obligatoire avec peu d’expériences. De l’autre, les élèves dont l’autonomie, selon l’âge, au Primaire II, n’est pratiquement pas assez développée et dépendent de leurs parents sur le plan affectif et émotionnel, surtout durant cette situation où notre quotidien semble nous échapper.

S’ajoutent à tout cela, les problèmes techniques liés à la connexion et les différents outils, parfois inadéquats, qui entravent le progrès des élèves durant les cours en ligne.

 La seule façon de s'en sortir est de voir les choses sous un angle positif. Puisque nous, parents et communauté éducative, œuvrons tous pour la même cause, « l’intérêt et le bien - être des enfants », ensemble, formons un véritable rempart, un havre de paix pour les protéger de ce tourbillon dévastateur qui ravage notre existence. Même si nous nous sentons parfois dépassés ou désemparés, il est important de rester positifs car, grand est le défi, le défi de bien vouloir surmonter toutes les difficultés et ne pas lâcher prise malgré la situation bouleversante que traverse le pays.

Pour renforcer notre bagage émotionnel, en voici quelques paroles empruntées au Pape François :

« Tout ira bien, disons-nous avec ténacité en ce temps, nous agrippant à la beauté de notre humanité et faisant monter du cœur des paroles d'encouragement. Nous pouvons et nous devons espérer", malgré des "jours tristes" ! »

M’inspirant de l’homélie du Pape,  je m’adresse à chacun de vous, chers parents, grands-parents et  enseignants, pour vous dire que l’éducation est aussi un langage d’espoir et surtout d’optimisme, c’est apprendre aux enfants comment  gérer leurs émotions dans un monde où la terre ne semble plus d’aplomb mais pareille à un manège qui ne fait que tournoyer.

Afin d’essayer de contourner, dans la mesure du possible, tous les obstacles indépendants de notre volonté, le Collège a mis en place, deux modes d’enseignement : présentiel (hybride) et à distance, en vue d’assurer la continuité pédagogique durant les situations d’urgence.

 

Sans minimiser l’importance de la technologie qui fait déjà partie intégrante de notre système éducatif, comme c’est le cas actuellement, l’école reste et restera le lieu idéal pour accompagner les élèves dans leurs  apprentissages et, les compétences interpersonnelles qu’ils développent, sont tout aussi importantes que leurs résultats scolaires.

 

Gardons l’espoir en des jours meilleurs, réalisons notre travail, contre vents et marées, avec détermination et enthousiasme.  

 

« Dieu notre Père, Nous TE demandons aujourd’hui avec foi et confiance, la cessation de ce fléau pour que  triomphe la foi sur la peur, la solidarité sur l’égoïsme et la Vie sur la mort. » (Anonyme)                    

 

 

Responsable du 2ème cycle primaire

Olga Daou

100%
admis aux universités
1927
élèves
1208
familles
275
professeurs et employés