Home » Circulars » Compte rendu de la réunion des Parents du Cycle PII

Compte rendu de la réunion des Parents du Cycle PII

Wednesday, November 7, 2018

Accueil:Accueil des parents et souhaits de bienvenue au nom du Révérend Père Supérieur, Père Pierre Abi Saleh 

  • Lancement du thème de l’année : Partager et s’unir 

Le thème lancé pour cette année résume toutes les valeurs qui font de chacun de nous un être Humain avec un grand H car c’est de cette Humanité que nous avons le plus besoin pour permettre à nos élèves de dépasser, maintenant et plus tard, toutes les difficultés éventuelles, à l’école, la société en miniature, pour enfin affronter la grande société qui, malheureusement, s’éloigne de plus en plus des valeurs morales.

L’élève, à cet âge, (entre 9 et 11 ans) partage spontanément mais aussi volontairement toutes ses activités scolaires et parascolaires, partage ses valeurs incarnées et ses affinités culturelles et sociales :

  • Partage ses jeux pour intégrer un groupe : adaptation et intégration.
  • Partage son pain, ses biscuits etc… quand il le faut : la générosité.
  • Partage ses idées dans un groupe de classe : l’échange.
  • Partage son savoir en accourant pour aider un camarade en difficultés : la compassion
  • Partage ses joies en racontant ses sorties durant le weekend : la satisfaction.
  • Partage les tâches de la classe : l’entraide
  • Partage la peine d’autrui sans le savoir : l’empathie.
  • Partage la cause d’un ami, le défendre : la solidarité.
  • Partage et respecte le silence des autres : la discrétion.

Les valeurs s’acquièrent progressivement  et font partie du quotidien de chaque élève.

A la maison comme à l’école, les bonnes actions doivent être mises en valeur pour bannir les mauvaises : telle la violence, l’agressivité et surtout l’intimidation pour lesquelles aucune tolérance ne sera admise.

  • Responsabilisation et autonomie

Chaque année, de nouveaux élèves débarquent au primaire 2, ( les EB4) emportant avec eux toutes les habitudes acquises depuis les petites classes. Ils arrivent dans un cycle où les exigences sont plus sérieuses mais  justifiées dès le départ sans oublier la marge de tolérances et de compassion selon les situations.

 Le primaire 2 est donc un pont qui relie 2 rives, l’enfance d’un côté et l’adolescence de l’autre, durant ces 3 années,  s’opère la  transition, l’élève  apprend à grandir.  Il  se sent en sécurité, c’est une période du développement particulièrement calme où il  est capable d’écouter les conseils, de prendre du recul, d’analyser les diverses situations de sa vie scolaire et en tirer les conséquences.

C’est à cet âge que  l’autonomie s’affirme et  la responsabilité se développe. 

  •  L’intérêt des élèves : réussite et épanouissement

Ensemble, parents, enseignants et toute l’équipe éducative, nous  partagerons la même mission pour ainsi s’unir en  assurant à nos  élèves les outils de réussite, une bonne éducation et un cheminement scolaire nécessaire à leur épanouissement.

  • Une communication réussie entre les parents et l’école permet à chacun d’avancer au service des élèves qui sont les premiers bénéficiaires de cette compréhension mutuelle.
  • Ensemble, suivre de près le progrès des enfants, les encourager,  s’entraider pour accompagner ceux en difficultés à travers des stratégies de travail adoptées, même à  la maison,  pour le travail du soir. 
  • Ensemble, ayons une meilleure aptitude à gérer la transition entre le milieu familial et le milieu scolaire.   
  • Ensemble, ayons une meilleure confiance dans leurs capacités à intégrer les apprentissages.
  • Moins d’émotion au vu des résultats scolaires, conclusion, moins de stress à l’école malgré les difficultés.

Mme Rita Aoun, la psychologue scolaire, encadre les enfants qui ont besoin d’aide.

  Son rôle est d’accorder de l’aide en apportant un nouvel éclairage dans des situations diverses.

La demande d’aide pourrait venir :

1-  Soit des enseignants qui se trouvent face à un enfant qui est bloqué dans son travail scolaire

2- Soit de l’animatrice et de la responsable du cycle qui remarquent une difficulté relationnelle qui s’installe entre l’enfant et ses camarades.

3- Soit de l’enfant lui-même qui demande un rendez-vous avec la psychologue pour parler de quelque chose qui le dérange.

4- Ou bien une demande qui vient de vous, chers parents, pour parler d’une difficulté quelconque et avoir des conseils concernant l’éducation de vos enfants.

  • Infraction et conséquences logiques :

 « La chose la plus facile : se tromper et la plus grande erreur : céder. » Gandhi

L’enfant peut donc se tromper facilement, notre rôle est de ne pas céder mais le pousser à se corriger.  

Il apprend à respecter les règles de vie dans un cadre  disciplinaire, ni permissif ni répressif ou punitif et dans lequel l’équilibre est nécessaire entre bienveillance et fermeté.

 Si l’élève  sort du cadre de vie établi au Collège par un comportement inadéquat, il devra assumer les conséquences de son acte en réparant la faute commise, quelle que soit sa nature,  par un travail approprié.

L’enfant est impliqué dans la définition des limites en suscitant sa réflexion pour qu'il comprenne le sens de ce travail et qu’il puisse en retirer tous les effets bénéfiques sans pour autant oublier qu'un comportement inapproprié cache souvent chez l’élève un besoin, une souffrance ou un découragement qui nécessitent toujours un soutien et une prise en considération de la part de l'adulte.(Psychologue, responsable, enseignants….)

La réparation doit être toujours :

  • Reliée au comportement : il a perdu son temps, il restera pendant 5 ou 10 min en classe pour récupérer le temps perdu et terminer son travail.  
  • Respectueuse (pas de culpabilisation, d’humiliation, de dévalorisation)
  • Raisonnable (proportionnelle) Travail non fait répétitif, refera son travail avec un autre supplémentaire.  
  • Révélée à l’avance (connaître les règles du jeu bien expliquées au début de l’année)

La réparation doit être aidante pour amener l’élève à prendre conscience de l'impact de son acte, le comprendre et lui éviter de commettre la même erreur une 2eme fois.  

  • La  communication entre les parents et l’école a lieu à travers :
  • Le règlement et les directives du cycle. (Citer quelques exemples du non-respect du règlement)
  • Les circulaires envoyées de nature informative ou implicative (interactionà participation à des réunions, évènements, salon du livre, semaine de la francophonie, retraite spirituelle etc…)
  • L’agenda scolaire. (quand l’enfant apprend à gérer son temps à  la maison comme à l’école, il n’y aura plus de plaintes)
  •  Remarques des enseignantes. (En classe, ce n’est pas comme à la maison, votre enfant est dans un groupe, son attitude change selon les situations. Laissez-le se débrouiller sans intervenir.)
  •  Les rendez-vous : avec les professeurs, responsables, ou autres (dans la partie correspondance de l’agenda de l’élève, appels téléphoniques ou via mail)
  • Les notes écrites. (Aviser les parents du travail scolaire ou du comportement de leur enfant.)
  • Le livret scolaire. (fréquence, notes et  compétences.)
  • Les calendriers : (à consulter sur le site du Collège)            

                 Calendrier des évaluations

                 Réception des parents.

                 Réunion pédagogique (avec les enseignantes)

  • Intervention animée par M. Achy visant d’une part,  la gestion du temps  et d’autre part l’application du thème de l’année à la maison, «  Partager et s'unir...c'est diviser en multipliant
  • Clôture de la réunion :

Chers parents, rien ne vaut votre présence et votre disponibilité pour aidervos enfants à grandir. Vos encouragements en permanence et votre suivi non étouffant vont les aider à grandir sereinement et à devenir responsables, autonomes, épanouis et véhiculant ainsi, valeurs et principes.

Remerciements et souhaits de bonne rentrée scolaire.

La responsable du IIème cycle primaire

 

 

 

 

 

Circular Categories: