Home » Circulars » Compte-rendu de la réunion des parents au cycle Secondaire

Compte-rendu de la réunion des parents au cycle Secondaire

Tuesday, November 14, 2017

 Pas d’harmonie sans l’ordre et pas d’ordre sans la paix.

La paix, qui manque cruellement par les temps qui courent, n’est ni naturelle ni permanente. C’est un bien précieux,  acquis avec difficulté, qui ne surgit pas du jour au lendemain, mais qui se prépare par un travail patient.

L’harmonie, pour reprendre les mots de saint Exupéry, c’est regarder ensemble dans la même direction, au point de ne pas se nuire mutuellement, mais encore de coopérer spontanément.

D’où le  thème de cette année scolaire : chanter la paix dans l’harmonie. Un thème pareil est aussi nécessaire qu’important. Sans paix et sans harmonie il n’y a pas de communauté.

Mais, dans ce Collège, nous continuerons, contre et malgré tout, sous la tutelle bienveillante du révérend  Père Pierre Abi Saleh,  à faire tout notre possible pour que règnent cette paix et cette harmonie et assurer à nos élèves  un environnement sain, un cadre sécurisant, un suivi de près et un enseignement de qualité.

Les résultats  de nos élèves, cette année, comme toutes les autres d’ailleurs, étaient tout à notre honneur, que ce soit au bac libanais ou au bac français.

Au bac français, 61 élèves se sont presentés.100% de réussite. TB : 8, B : 14, AB : 21.  Si vous avez besoin d’en savoir plus sur le sujet du bac français,  Mlle Marlène el Helou, la directrice adjointe pour l’homologation et le bac français se fera un plaisir de vous recevoir  plus tard sur rendez-vous et répondre à toutes vos questions.

Au bac libanais, 41 se sont présentés, 38 ont réussi. Ces élèves, comme tous ceux qui les ont précédés, sont aujourd’hui répartis dans diverses universités et font honneur à ce Collège qui les a vus grandir, que ce soit par leur niveau ou par leur comportement.

Depuis quelques années déjà,  le Collège a opté pour la séparation, dès la classe de première, des élèves qui désirent présenter le double bac de ceux qui  ont choisi le bac libanais seulement. Ces derniers, à défaut du bac français, sont préparés au DELF, (diplôme d’études en langue française) diplôme reconnu mondialement et témoignant de leur francophonie.

Une autre option est assurée pour les élèves désirant poursuivre leurs études dans les universités anglophones : le SAT (standardized admission test)  alors que les élèves qui se destinent  à l’USJ sont préparés au test d’aptitude en langue française.

Les élèves du cycle secondaire bénéficient de :

 L’orientation professionnelle et profitent chaque année de la foire des universités et du forum des métiers qui les aident à faire le bon choix.

D’ailleurs, le Collège a créé son propre bureau d’orientation et de counseling  sous la responsabilité de Mme Ghada Selwan, qui accompagne les élèves à partir du complémentaire.

- Les Cours de langue espagnole pour les élèves des classes de S1 et S2 et S3, des cours d’arts plastiques en S2 et S3  ainsi que des cours de langue italienne pour les élèves des classes de S1 et S2. Cette année l’italien devait continuer en S2,  mais ceci n’a malheureusement pas eu lieu, faute de candidats suffisants. Ces cours sont particulièrement intéressants pour les élèves qui présentent le bac français. C’est une matière optionnelle qu’ils peuvent choisir et dont la note sera mentionnée sur un bulletin à part pour les S1 et S2, mais ajoutée au total sur le bulletin du bac français en terminale.

-Les TPE libanais qui sont similaires aux TPE (travaux personnels encadrés) du bac français mais appliqués dans la classe de S2 bac libanais. Ces travaux sont notés et figureront sur un bulletin à part.

C’est un travail de recherche en groupe avec une production finale qui encourage le travail en groupe, la recherche et  l’expression orale. Les élèves travaillent ensemble mais les professeurs aussi à travers l’encadrement de ces élèves.

-Les oraux en classe de S1 en préparation aux oraux du bac français en classe de S2.

Une note relative à l’oral figurait déjà sur les livrets des élèves. Cette note comptabilisait toutes les récitations orales qui se faisaient en classe.

Désormais, c’est dans le cadre des examens que les élèves auront à passer une épreuve orale similaire à celle de l’épreuve officielle de la classe de première. Cette modalité permettra une meilleure préparation aux épreuves officielles.

-Les activités artistiques, obligatoires pour les 3 niveaux,  dont la note figurera sur un bulletin à part.

-La salle de musculation équipée de machines dernier cri, pour les épreuves d’éducation physique et sportive du bac français.

-L’Aumônerie, un lieu d’accueil large et gratuit où les jeunes sont acceptés tel qu’ils sont. Un lieu pour agir, un lieu de rencontre, de réflexion et de choix. Un lieu qui permet aux jeunes d’expérimenter une dimension de la vie en Eglise. Un lieu où les jeunes peuvent être entendus dans ce qu’ils disent de l’école, mais aussi un lieu pour les aider à se sentir bien dans leur établissement. Un lieu où l’on propose aux jeunes d’accueillir la Parole de Dieu et de découvrir une relation libre avec Jésus Christ qui donne sens à la vie. Un lieu de célébration, pour fêter ce qui a été vécu, marquer des étapes et des passages.

- Les services de la psychologue du Collège, Mme Rita Aoun qui est également à l’écoute des élèves s’ils ont besoin d’accompagnement. Elle reçoit sur rendez-vous tous les jours sauf les jeudis.

Ils profitent également de programmes internationaux  comme MUN (model United nations) et participent à plusieurs concours organisés par les universités, comme le concours de traduction Joseph Zaarour de l’USJ ou moubarat el ouloum pour n’en citer que quelques-uns. Inutile de vous dire qu’ils reviennent presque toujours avec les premiers prix.

Les élèves du cycle secondaire participeront aux festivités et aux différents évènements de l’année scolaire. Le département des activités artistiques préparera également avec les élèves de terminale la cérémonie de remise des diplômes ainsi que le bal de promo, tout en découvrant en cours d’année les talents des élèves pour mieux organiser les cérémonies.

-4 bulletins sont délivrés par an à chaque élève. Deux mensuels et deux examens.

Le Collège assure donc, pratiquement, tout ce qu’il faut à l’élève pour réussir à tous les niveaux.

Il lui reste donc, à jouer son rôle: celui d’appliquer et  de vivre les valeurs  qu’il a apprises pour réussir en temps qu’être humain autonome et responsable et  de travailler pour réussir en temps qu’élève.

Il est important de savoir qu’il a besoin des notes des 3 années du secondaire pour accéder à  l’université. Certaines réclament même les notes de l’examen scolaire de terminale. Il a besoin de moyennes convenables en matières scientifiques pour accéder à la médecine, le génie, l’architecture etc…

Aujourd’hui il n’y aura pas d’interventions des professeurs mais, bientôt, le Collège organisera des séances portes ouvertes où les professeurs seront là pour répondre à toutes vos questions. Ceci n’empêche que, entretemps, lorsque vous sentirez le besoin de rencontrer l’un ou l’autre des professeurs de vos enfants, vous pourrez le demander, sur rendez-vous, et nous aurons le plaisir d’organiser ces rencontres pour vous, selon l’emploi du temps des enseignants.

Vous, chers parents, vous avez à l’encadrer et le soutenir en le responsabilisant en lui rappelant ses priorités qui sont essentiellement ses études pour l’instant. Je vous invite vivement à nous aider à appliquer  le règlement intérieur du Collège qui est pour le bien de tous. C’est un outil indispensable qui garantit les droits et définit les devoirs de chacun.

 Votre signature ainsi que celle de votre enfant signifient que vous êtes au courant de ce règlement et que vous l’approuvez. Malheureusement souvent il est signé sans même être lu et certaines de ses clauses sont souvent oubliées ou même ignorées.

A titre d’exemples de notre vécu quotidien :

-Les bijoux et les colifichets : nous comprenons que les jeunes adolescentes les aiment mais pas pour l’école. Le vernis sur les ongles c’est joli mais ne pas oublier de le retirer le soir.

-Les barbes des garçons : nous comprenons aussi que certains d’entre eux ne peuvent pas encore se raser tous les jours, mais il leur est demandé d’arriver rasés, au moins lundi matin.

-Les chewing-gums, grand fléau, ne sont pas permis. Merci de le rappeler à vos enfants.

-Les téléphones portables. Leur usage est interdit dans l’enceinte du Collège, c’est-à-dire à l’intérieur des murs du Collège et pas en dehors de la classe ou sur les escaliers.

-Les absences : vous êtes vivement priés de nous avertir dès le matin de l’absence de votre enfant.

A son retour, après une absence un jour de contrôle ou d’examen, il doit être muni d’un rapport médical.

Les demandes de dispenses de sport : elles doivent être mentionnées sur l’agenda afin que nous puissions référer  l’élève au service médical qui, seul, est accrédité de le dispenser  de sport. Nous ne pouvons pas accepter une demande de dispense faite par l’élève lui-même et juste avant la séance de sport, notamment celui du bac français.

J’en arrive au retard matinal : la marge tolérée, je vous le rappelle, est de trois minutes, sauf dans les cas majeurs où les routes sont bloquées des fois. Passé ce délai, l’élève ne pourra pas accéder à sa classe et ratera par conséquent la première période. Chose qui n’est pas du tout indiquée pour un élève de secondaire.

Je me contente de ces quelques exemples que nous vivons tous les jours, mais je tiens à vous faire remarquer que  votre coopération est précieuse sur ce chapitre.

Je vous rappelle que sur le site officiel du Collège, www.sagessesjb.edu.lb, figurent le travail du soir, les dates d’émission des livrets scolaires, les dates des évaluations de toutes les matières ainsi que toutes les informations relatives à la vie scolaire. Vous pourrez ainsi suivre de près le cheminement de vos enfants et au jour le jour.

Chacun de nous  partenaires, parents, enfants et Collège, doit donc apporter sa participation afin d’arriver à une fin heureuse couronnée par la réussite de nos enfants à tous points de vue, le tout, dans la paix et l’harmonie.

Je vous remercie pour votre écoute.

 

Le Bureau d’Orientation et de Counseling (B.O.C.) est un dispositif mis depuis 2 ans au service de nos élèves. Il est conçu selon des modules qui évoluent du complémentaire au secondaire et font partie des enseignements du cursus, donc répartis sur l’horaire scolaire.

I- Ces objectifs découlent de 3 axes principaux:

  1. La connaissance de soi
  2. La connaissance des métiers et de leurs débouchés
  3. La connaissance des formations proposées

 

II- Les étapes pour faire son choix:

  1. Mieux se connaître
  2. Mieux connaître les métiers
  3. Connaître les études universitaires
  4. Choisir son métier
  5. Choisir la formation universitaire qui y correspond le mieux
  6. Choisir les séries de bac les plus adéquates
  7. Développer une stratégie pour réaliser son choix

 

III- En cours de route, il s’agit de:

  • Au complémentaire :

Aider l’élève à bien se connaître pour un meilleur développement personnel: Ses capacités, ses affinités, ses qualités et défauts, ses points forts, ses faiblesses, ses facultés d’adaptation, de persévérance, …

  • Au secondaire :

- Permettre à chaque élève d’identifier le lien entre son travail scolaire du moment et l’itinéraire de formation qu’il construit.

- Ouvrir son horizon personnel au-delà des seules représentations des métiers et des formations  rencontrées dans la famille ou le quartier.

- Etayer son ambition individuelle par une familiarité acquise avec le système de formation.

- Construire des connaissances et des attitudes actives pour préparer ses choix et les fonder sur des bases aussi solides que possible.

IV- L’orientation s’adresse à:

  • Celui qui hésite entre plusieurs choix
  • Celui qui n’a pas d’idée précise
  • Celui  qui veut confirmer son choix

V- Parallèlement aux interventions en classe, le B.O.C. :

  • Organise le Forum des universités
  • Planifie la Foire des métiers
  • Accueille les élèves pour des interventions personnelles
  • Travaille avec eux en petits groupes
  • Coordonne avec toutes les instances scolaires
  • Coordonne avec les parents, premiers partenaires
  • Collabore avec les universités pour connaître leurs nouveautés
  •  Accueille ponctuellement les facultés les plus sollicitées par nos jeunes
  • Accueille des professionnels de divers secteurs du marché de travail
  • Organise différentes activités en lien avec les objectifs ciblés

VI- Sa politique:

  • Ne jamais décider à  sa place
  • Promouvoir ses rêves 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Présentation du Club d’Action Sociale 2017-2018

Depuis l’année passée, au cycle secondaire, nous avons mis en place le Club d’Action Sociale, qui a commencé avec les élèves de S1, et qui continue cette année avec les S1 et S2.

Nous collaborons avec 6 partenaires sociaux: Kunhadi, La voix de la Femme libanaise, Les Sœurs du Bon Pasteur, Home of Hope, Oum el Nour, et CHANCE.

Les élèves se sont divisés en 6 groupes, selon le domaine d’action choisi. Chaque groupe comprend des élèves de toutes les classes. 

En quoi consiste le travail de nos jeunes ?

C’est un travail de groupe. Selon l’action choisie, ils peuvent :

-Organiser des campagnes de sensibilisation, contre la drogue, ou les dangers de la route… 

-Organiser des collectes :  argent, vêtements, chaussures, denrées alimentaires, pour aider les plus démunis, via les ONG partenaires.

-Aider et soutenir affectivement des enfants ou des personnes isolées, en passant un moment avec eux, ou en leur organisant des activités.

Où s’effectue le travail ?

-à l’école, lors des réunions,

-à la maison, s’ils ont à préparer un gâteau, du bricolage, etc…

-Lors des sorties pour les visites sur le terrain.

Que gagnent les jeunes à cet engagement ?

Le Club d’action sociale répond tout d’abord à une demande du Ministère de l’Education Nationale : chaque élève devra, au fil de ses 3 années secondaires, réaliser un total de 60 heures d’action sociale, au bout desquels il reçoit un diplôme d’Action sociale, délivré par le Ministère, à l’instar du diplôme du Baccalauréat.

Mais surtout, l’action sociale exige une grande motivation. En la réalisant, les jeunes s’épanouissent : ils développent leurs dons, leur esprit d’initiative, apprennent le sens de l’engagement pour une cause, et surtout, réalisent la chance qu’ils ont de vivre dans leurs familles, à l’abri du besoin et des malheurs auxquels certains sont livrés !

Encourageons-les dans leur mission !

 

 

Circular Categories: