Comment créer un sentiment de sécurité à la maison tout en gérant la maladie COVID 19?

Monday, January 11, 2021

La maladie (COVID-19) est source d’anxiété, de stress et d’insécurité, des sentiments particulièrement difficiles à gérer pour les enfants, quel que soit leur âge. Face à une telle situation, tous les enfants ne réagissent pas de la même manière. Vu que les écoles sont fermées, c’est donc le rôle des parents de soutenir l’enfant, lui montrer la protection et l’amour nécessaires.

1. Faites preuve de calme et anticipez.

Chers parents vous devez anticiper et avoir une conversation calme avec vos enfants au sujet de la maladie (COVID-19) et du rôle important que vos enfants peuvent jouer pour protéger leur santé. Prévenez-les qu’il est possible que l’un d’entre vous commence à présenter des symptômes à un moment donné et qu’ils sont souvent comparables à ceux d’un banal rhume ou d’une grippe ordinaire, mais que cela ne doit pas les inquiéter. Dites à vos enfants de vous prévenir s’ils ne se sentent pas bien, ou s’ils sont inquiets à propos du virus, de manière à pouvoir les aider. 

Témoignez de la compassion à vos enfants en ce qui concerne l’angoisse qu’ils peuvent ressentir à l’égard de la COVID-19. Rassurer les que la COVID-19 est généralement sans gravité, en particulier chez les enfants et les jeunes adultes. Il est aussi important de leur rappeler qu’un grand nombre des symptômes de la COVID-19 sont traitables.

Vous pouvez aussi les aider à comprendre la situation dans son ensemble, en leur disant : Je sais que tu as très peur d’attraper le coronavirus mais je suis là à tes côtés.

2. Observez une routine.

Les enfants ont besoin de structure. Il est donc impératif que nous inventions tous, très rapidement, de toutes nouvelles structures pour les journées à venir. Je vous recommande d’établir un programme pour la journée. Il est très rassurant pour les enfants d’avoir des journées rythmées par des activités prévisibles.

« Soutenez votre enfant, préparez-vous à ce qu’il soit triste et frustré à cause de l’atteinte d’un proche ou de lui-même par la (COVID-19) et dites-lui que c’est normal. »

3. Autorisez votre enfant à ressentir des émotions

 Il est essentiel d’autoriser les enfants à être tristes. Si vous ne savez pas comment réagir, l’empathie et le soutien sont toujours de bonnes solutions.

4. Faites le point sur ce qu’ils ont entendu.

Un grand nombre de fausses informations circulent sur la maladie à coronavirus (COVID-19). Parlez avec votre enfant de ce qu’il a entendu et de ce qui lui semble vrai dans ces informations. Il ne suffit pas de l’informer des faits exacts. Il risque de mélanger les nouvelles informations que vous lui donnez avec les informations dont il dispose déjà. Il est donc important de faire le point sur ce que votre enfant sait déjà et de s’appuyer sur ses connaissances existantes pour le mettre sur la bonne voie. 

S’il vous pose des questions auxquelles vous ne savez pas répondre, n’inventez pas, contactez les psychologues du Collège. 

5. Créez des distractions bienvenues.

Lorsque votre enfant doit gérer des émotions difficiles, soyez attentifs et faites de votre mieux pour trouver un équilibre entre la nécessité de parler de ses sentiments et de le distraire. Lorsqu’il est très contrarié, la distraction est le meilleur moyen pour le soulager. 

6. Soyez attentifs à votre propre comportement.

Les parents sont aussi sujets à l’anxiété et les enfants le ressentent. Je vous invite à faire votre possible pour garder cette anxiété pour vous de manière à éviter de communiquer vos craintes à vos enfants. Cela peut impliquer de contenir vos émotions, ce qui n’est pas toujours facile, surtout si vous êtes atteints par le virus.

Vos enfants comptent sur vous pour leur procurer un sentiment de sécurité.

 

Joëlle Wakim

Psychologue du Petit Collège.

Circular Categories: