Home » Circulars » Cérémonie de remise des Palmes académiques

Cérémonie de remise des Palmes académiques

Friday, March 16, 2018

Cérémonie de remise des Palmes académiques au Père Pierre Abi Saleh, supérieur du collège de la Sagesse, section Saint-Jean, Brasilia

(Baabda, 12 mars 2018)

Sous le Haut Patronage de Son Excellence Monseigneur Paul MATAR Archevêque maronite de Beyrouth, le Collège de la Sagesse Saint Jean Brasilia a inauguré sa semaine de la francophonie "L’Harmonie des Cultures" par la remise des insignes au grade de Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques au Supérieur Père Pierre ABI SALEH. Monsieur Serge TILLMANN , Inspecteur d’Académie et Conseiller adjoint de Coopération et d’Action Culturelle chargé de l’Enseignement Français a remis lui-même la prestigieuse décoration à Père Abi Saleh lors d’une cérémonie officielle à laquelle étaient présents les députés Naji Gharios, Hikmat Dib et Alain Aoun, les présidents des municipalités de Hadat  et Mreijeh, les membres de l’AEFE, le Révérend Père Boutros Azar Secrétaire Général des Ecoles Catholiques , des prêtres et des religieuses ainsi qu’une grande partie des membres de la communauté éducative. Après les hymnes nationaux libanais et français, Mme Lina Helou présidente du comité des professeurs dit le mot d’accueil puis un film intitulé  "La Sagesse témoigne " retraça le parcours de Père Abi Saleh au Collège. Le discours de Monsieur TILLMANN (Annexe1) accompagna le moment le plus solennel de la cérémonie, la remise des insignes. Dans son mot, Monsieur TILLMANN évoqua les qualités académiques, spirituelles et humaines de Père Abi Saleh insistant sur l’amitié qui le relie à la Sagesse en général et à son Supérieur en particulier " Cette distinction vient récompenser votre action exemplaire en tant que Supérieur de ce collège. Nous sommes réunis, pour rendre hommage à un grand pédagogue, à un prêtre, à un militant de la francophonie et de l’amitié franco-libanaise". Le nouveau chevalier (Annexe 2) remercia la France pour la décoration reçue, l’offrant à toute la communauté éducative de l’établissement qu’il dirige " Quand j’ai appris que j’ai été nommé au grade de chevalier dans l’ordre des palmes académiques, j’ai tout de suite perçu cette distinction comme un mérite pour toute la communauté de la Sagesse Saint Jean Brasilia, l’établissement où nous avons travaillé en équipe unie, l’établissement où nous nous sommes rassemblés autour d’un objectif capital: réussir le défi d’apporter une éducation de qualité, une éducation humaniste et citoyenne, une éducation qui met en avant le savoir associé à la culture , une éducation qui s’inspire des droits de l’homme et de tout homme. Cet effort déployé par notre Collège dans le domaine culturel émane de la conviction que l’homme accède à sa pleine humanité dans la culture et par la culture". Madame Ghada Khachan coordinatice de français prononça le mot de la communauté éducative (Annexe 3)" Nous sommes fiers d’avoir comme chef de notre établissement un directeur passionné de perfection, un prêtre témoignant au quotidien de la charité chrétienne et un homme plaçant les arts et la culture au cœur du processus d’apprentissage". Monseigneur Matar, Patron des Sagesses exprima sa fierté de  la distinction reçue par son ancien secrétaire disant (Annexe 4) " Quand on élit un Evêque ou un Patriarche, les Grecs disent un mot que vous connaissez «axios», c’est-à-dire, «il mérite». Vous méritez, car vous avez acquis d’abord une culture personnelle, vous l’avez acquise avec beaucoup d’amour et d’efforts, culture philosophique, théologique, artistique, et vous avez développé vos possibilités au Liban et en France. La Sagesse est une famille qui travaille et qui envoie dans le monde et au Liban, près de mille élèves qui vont représenter la Sagesse et le Liban à travers les chemins de la vie, pour bâtir un meilleur Liban et un meilleur Moyen-Orient. " Des intermèdes artistiques présentés par les élèves furent vivement applaudis par le public. La cérémonie fut clôturée par une saynète "À la cadence des cloches" écrite et mise en scène par Madame Nathalie Ibrahim coordinatrice des activités artistiques et jouée par des membres du corps éducatif. Un vin d’honneur suivit.

annexe_1.pdfannexe_2_1.pdfannexe_3.pdfannexe_4.pdf

Circular Categories: